Fermer
 
© 2011-2018 saxo&piano
website: Casas-Web
Vincent Barras pratique les quatre saxophones (soprano, alto, ténor, baryton) et se produit dans une large palette de styles, du classique aux musiques actuelles en passant par le jazz. Il partage ses activités de musicien avec celles d'enseignant et d'adjoint à la direction aux Cadets de Genève et de directeur de la fanfare municipale du Petit-Saconnex (Genève). Il a été professeur suppléant de saxophone au Conservatoire Populaire de Musique de Genève (CPMDT) de 2015 à 2017 et directeur de l'Ecole Sociale de Musique de Morges, La Syncope (2006-2013). Il est régulièrement appelé comme expert dans différents conservatoires et concours de suisse romande. Ses concerts l'ont mené dans de nombreux pays d'Europe, ainsi qu'au Canada et en Chine.

Il collabore avec les orchestres professionnels de la Suisse, dont l'Orchestre de la Suisse Romande ou l'Orchestre de Chambre de Genève, et a pu notamment travailler sous la baguette de Fabio Luisi, Pinchas Steinberg, Dirk Brossé, Bruno Fontaine, Douglas Bostock, Jan Cober et Yutaka Sado. Parallèlement, il fonde en 2006 le duo W avec l'organiste Vincent Thévenaz - ensemble, ils enregistrent deux CD au programme éclectique allant de Bach à Piazzolla. Il se produit également en récital avec la pianiste Saya Hashino dans différents festivals et séries de concerts en Suisse romande (Schubertiades de la RTS). Vincent Barras est par ailleurs l'un des membres fondateurs du Big Up' Band, un grand orchestre de jazz, qui a fait salle comble pour son concert inaugural à l'Alhambra de Genève en 2017.

Vincent a étudié aux Hautes Ecoles de Musique de Genève, Lausanne et Berne avec Philippe Collet, Pierre-Stéphane Meugé et Christian Roellinger, obtenant un diplôme d’enseignement et un master en interprétation de saxophone, un diplôme de Maître de musique et enfin un certificat professionnel de direction d'ensembles d'instruments à vents dans la classe d’Hervé Grelat et Pascal Favre. Il a également reçu les conseils des saxophonistes Jean-Yves Fourmeaux, Jean-Georges Koerper et Marcus Weiss, du clarinettiste Ernesto Molinari pour l’improvisation et du luthiste Peter Croton pour l’interprétation de la musique ancienne.